FR DE EN

Smooth Vulcano: mousse écolo

Comment construire une machine à mousse? Les étudiants qui l'ont élaborée pour Smooth Vulcano, l'animation HES-SO à Paléo 2017, ont rencontré des difficultés inattendues. Ils ont finalement construit une machine artisanale avec de la matière grise, de l'huile de coude et quelques ingrédients surprenants.

Au départ, la machine à mousse de Smooth Vulcano devait être industrielle. Mais les modèles disponibles sur le marché ne correspondaient pas aux attentes techniques de la scénographie Smooth Vulcano. L'équipe a donc réalisé une machine artisanale avec des moyens simples, guidée par des tutoriels en ligne.

Recyclage inattendu

La machine à mousse est composée d'une pompe, d'un tuyau et de deux buses d'arrosage. Un ventilateur pousse l'air dans un tuyau fabriqué à partir d'une poubelle en plastique découpé. Le mélange d'eau et de savon est ainsi poussé depuis ce tuyau à travers une «chaussette» de toile, ce qui fabrique les bulles.

Réduire l'empreinte carbone

La solution s'est révélée plus écologique que prévu. D'une part, elle est nettement moins gourmande en énergie qu'une machine industrielle. D'autre part, le liquide employé est du liquide vaisselle fortement dilué et biodégradable à 99%. Des bacs de récupération sont placés sous le plancher de l'installation pour éviter tout débordement dans le sol.

Ingrédient surprise

Finalement, c'est un mélange de liquide vaisselle fortement dilué, d'eau et de maïzena qui constitue la mousse du volcan. Ce sont les propriétés tensioactives de la maïzena qui permettent de garder une bonne tenue à la mousse. Au total, ce sont 420 litres de liquide vaisselle et 20 paquets de maïzena qui seront utilisés pour la durée du festival.

Après de nombreux essais, la solution s'est révélée simple et efficace. Elle fait le bonheur des festivaliers jusqu'à dimanche.

> Galerie photos

Publié le 21.07.2017
Contact
HES-SO Rectorat
Route de Moutier 14
2800 - Delémont
T +41 58 900 00 00 - F +41 58 900 00 01