17ème congrès international de l'ARIC17-21 juin 2019, Genève

Conférences

 

18 juin - Les figures de l’Autre et le poids de l’autochtonie

dans l’approche française de la nation en lien avec les thématiques migratoires

Une conférence de Catherine Wihtol de Wenden

Entrée libre 

Mardi 18 juin à 08h30 - Auditoire HETS - Bâtiment E

Directrice de recherche émérite au CNRS (CERI Sciences Po) et enseignante à Sciences Po Paris en Master « Migrations et politiques migratoires en Europe » et « Globalisation of migrations and global Governance » (Master PSIA), Catherine Wihtol de Wenden a mené de nombreuses enquêtes de terrain sur les relations entre les migrations et la politique en France.
Ses recherches comparatives portent sur les flux, les politiques migratoires et la citoyenneté en Europe et dans le monde. Elle a été consultante auprès de l’OCDE, du Conseil de l’Europe, de la Commission européenne et experte externe auprès du Haut- Commissariat des Nations unies pour les réfugié·e·s. Elle est aussi membre de la Commission nationale de déontologie de la sécurité.

La conférence est précédée d'une allocution de bienvenue de Mme Joëlle Libois, directrice de la Haute Ecole de Travail Social HES·SO de Genève et de Mr Olivier Grand responsable du domaine Travail social HES·SO.

 


18 juin - Le recours à des thématiques religieuses et culturelles dans les démarches pédagogiques

au péril des prescriptions, de la reconnaissance et de la rhétorique politique

Une conférence de Maïtena Armagnague-Roucher et Simona Tersigni

Entrée libre 

Mardi 18 juin à 10h30 - Auditoire HETS - Bâtiment E

Simona Tersigni est maîtresse de conférences à l’Université Paris Nanterre en sociologie, chercheure au Sophiapol, membre associé de
l’UMR DynamE de l’Université de Strasbourg et membre du comité de rédaction de la revue Sciences Sociales. Ses recherches ont porté
sur les relations interethniques au prisme de la transmission de l’islam en/de France, de ses affichages publics et sur les espaces en partage.
Plus récemment, ses travaux concernent la fabrication de l’enfance en situation migratoire. Ils se penchent également sur l’analyse du religieux, dans la reconfiguration des frontières et des classements internes à l’Europe politique ainsi que dans la tension entre agency et articulation des rapports sociaux de domination.

Maïtena Armagnague Roucher est maîtresse de conférences en Sociologie à l’institut National Supérieur de formation et de recherche pour l’éducation des jeunes handicapés et les Enseignements Adaptés et fait partie du Groupede recherche sur le handicap, l’accessibilité,
les pratiques éducatives et scolaires (Grhapes). Elle est chercheuse associée au Centre Emile Durkheim et à Migrations internationales
(MIGRINTER) à Poitiers. Ses travaux portent sur les processus de construction des parcours socio-éducatifs d’enfants et jeunes minorisés en France, notamment au prisme de la sociologie
de l’expérience et des relations interethniques. Ils s’intéressent ainsi aux mécanismes de catégorisations sociales et ethnico-raciales, aux modalités de participation et de mobilité sociales des personnes alterisées dans les institutions éducatives.


18 juin - Femmes réfugiées

de l’état de victimes à celui d’actrices du changement

Une conférence de Manon Schick

Entrée libre 

Mardi 18 juin à 18h30 - UniDufour - Salle U600

Journaliste et militante des droits humains, Manon Schick est directrice générale d’Amnesty international Suisse.


19 juin - Immigration de travail, réfugié·e·s, millionnaires…

la Suisse laboratoire des mobilités

Une conférence d'Etienne Piguet

Entrée libre 

Mercredi 19 juin à 18h30 - UniDufour - salle U600

Professeur de géographie à l’Université de Neuchâtel, Etienne Piguet est spécialiste des flux et des politiques migratoires ainsi que des
mouvements de réfugié·e·s. Il s’intéresse par ailleurs à l’intégration des personnes issues de la migration tant dans l’espace public que dans le monde du travail. Il se penche aussi sur leur accès à la citoyenneté. Outre son ouvrage sur l’histoire de l’immigration en Suisse déjà plusieurs fois réédité (L’immigration en Suisse - soixante
ans d’entrouverture. Lausanne: Presses polytechniques romandes - Collection «Le Savoir Suisse», 2013), il a publié de nombreux articles,
rapports et chapitres de livres, notamment ceux qui sont cités en marge.


20 juin - Les défis de la communication interculturelle à l’hôpital

comparaison entre la Tanzanie et la Suisse

Une conférence de Alexander Bischoff

Entrée libre

Jeudi 20 juin à 9h00 - Auditoire HETS -Bâtiment E

Infirmier de formation avec un doctorat en épidémiologie, Alexander Bischoff a réalisé plusieurs missions à l’étranger dans des pays tels
que le Rwanda, la Tanzanie ou l’Angola. Il est aujourd’hui doyen de la recherche et du développement à la Haute Ecole de Santé de Fribourg. Ses recherches portent sur la communication interculturelle, les ressources humaines en matière de santé, les disparités de prise en charge médicale, la médiation culturelle et l’interprétariat communautaire ainsi que sur les questions de spiritualité associées aux soins médicaux. Il travaille actuellement sur deux projets de recherche. L’un, subventionné par le FNS dans le cadre du PNR 74, s’intitule Spiritual Care in Chronic Pain. Interdisciplinary Research for interprofessional Practice in Medicine and Nursing. L’autre est soutenu par la HES⁠-⁠SO et a pour but d’associer les bénévoles des paroisses aux soins de santé communautaires.
Il a publié de nombreux articles et ouvrages comme ceux qui sont mentionnés en marge.


21 juin - Migrations et interculturalité

quels enjeux pour la recherche et l’intervention ?

Une conférence de Claudio Bolzman

Entrée libre

Vendredi 21 juin à 12h15 - Auditoire HETS - Bâtiment E

Professeur à la Haute École de Travail social de Genève, Claudio Bolzman est spécialiste de la sociologie des processus migratoires.
Il a conduit différents projets de recherche sur les enjeux migratoires, notamment autour de l’intégration de la « deuxième génération »
de migrant·e·s en Suisse et de celle des personnes migrantes retraitées. Sur cette question, il mène une recherche intitulée « Retraite, Mobilité transnationale et Qualité de vie : profils des retraité·e·s mobiles domicilié·e·s en Suisse, types de mobilités, motivations et effets sur la qualité de vie (MOBIQUAL) ». Il a publié de nombreux ouvrages et articles dont ceux qui sont mentionnés en marge.


Contact
Haute école de travail social
HES⁠-⁠SO Genève
28, rue Prévost-Martin
1211 Genève

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok